Articles taggés avec ‘International’

EU Funding: Le développement de l’énergie éolienne a le vent en poupe en Europe

Mercredi 30 juillet 2008

 Fonds Européens

Aide(s) européenne(s) concernée(s) :
 Subventions pour des projets de démonstration de technologies innovantes de diversification énergétique et leur introduction effective sur le marché.
 Subventions pour projets de recherche sur le développement de technologies rentables pour rendre l’économie énergétique de l’Europe plus durable

La plateforme européenne de technologie pour l’énergie éolienne (European Technology Platform for Wind Energy ou TPWind) a révélé dans son dernier agenda stratégique de recherche (ASR) que l’énergie éolienne avait le potentiel de satisfaire 28% de la demande en électricité des consommateurs européens d’ici 2030

Le secrétariat du TPWind rappelle cependant que, pour atteindre cet objectif, les décideurs politiques et les acteurs du secteur doivent élaborer et mettre en place des actions stratégiques pour la recherche dans le domaine de la politique et des technologies.

TPWind souligne dans son agenda que le développement de l’énergie éolienne se fera en trois étapes. D’ici 2020 (la phase 1), au sein de l’UE, l’énergie éolienne pourra satisfaire environ 15% des besoins des consommateurs, au moyen d’une capacité installée s’élevant à 180 gigawatt/heure. Cette puissance pourrait atteindre les 300 gigawatts/heure entre 2020 et 2030 (la phase 2). Enfin, la phase 3 visera à renforcer la position de l’énergie éolienne dans les exportations européennes.

L’ASR fait remarquer que la mobilisation de la recherche industrielle et des ressources publiques européennes, qui doit être sécurisée par la coordination des investissements aux niveaux régional et national, pourrait aider l’Europe à faire face aux difficultés technologiques et industrielles. Cet ASR offre aux européens un guide sur les priorités et les actions de recherche à entreprendre et à établir en vue de garantir le développement du secteur de l’énergie éolienne.

Une section de l’ASR se concentre sur une stratégie de déploiement sur le marché permettant d’évaluer les mesures à prendre en vue de supprimer les obstacles à l’exploitation et l’usage intensifs de l’énergie éolienne. Diverses méthodes proposées préconisaient la réduction drastique des coûts d’investissements, l’accès amélioré aux grilles d’énergie et la réduction de la bureaucratie.

En tant que médiateur, TPWind offre son soutien au développement d’une politique nationale et européenne efficace en visant le renforcement des marchés et la coopération pour le développement de la technologie à travers l’innovation ainsi que les projets de R&D (recherche et développement) actuels et nouveaux. Le travail investi devrait ainsi mener à des prix plus compétitifs pour les technologies de production d’énergie alternative. Lancé en 2006 et coordonné par l’association européenne de l’énergie éolienne (EWEA), TPWind cherche activement à identifier des projets de recherche et à réduire les coûts de l’énergie éolienne.

L’énergie éolienne est en tête de liste des alternatives aux technologies d’énergies renouvelables pour l’Europe, notamment en raison des inquiétudes croissantes concernant le devenir de notre planète. Le fait que l’industrie européenne tienne les rênes du marché international est également important. La diminution des ressources pétrolières et gazières et l’impact du changement climatique sur la planète ne sont que quelques-uns des problèmes à résoudre, qui incombent non seulement au monde de l’industrie et aux marchés mais également à la population en général. Des données récentes montrent que la consommation d’énergie éolienne et son développement industriel permettraient à l’Europe de réduire ses émissions de dioxyde de carbone de quelque 600 tonnes chaque année.

 
  Source:
Cordis

Zemanta Pixie